English version
Flux RSS
Accueil
Accueil > Actualités > Fil d'actu... > Un nouvel outil d'évaluation des sites de stockage du CO2 - Conférence de clôture du projet européen SiteChar

Fil d'actu...

Un nouvel outil d'évaluation des sites de stockage du CO2 - Conférence de clôture du projet européen SiteChar

Décembre 2013

SiteChar met à disposition un guide méthodologique pour l’évaluation des sites de stockage du CO2, intégrant toutes les données techniques et économiques ainsi que la dimension sociétale; un outil précieux pour le déploiement du stockage géologique du CO2 à l’échelle industrielle en Europe.

Le 28 novembre 2013 à Rueil-Malmaison, IFP Energies nouvelles (IFPEN) a accueilli la conférence de clôture du projet européen SiteChar, consacré à l’amélioration de la caractérisation des sites pour le stockage géologique du CO2 . Cet événement a rencontré un véritable succès, et a suscité l’intérêt et la participation de la grande communauté des parties prenantes.

Sous la houlette d’IFPEN, des experts issus du monde industriel, de la recherche et de la sphère étatique ont mis leur expérience et leurs compétences en commun dans le cadre du projet collaboratif SiteChar. Ces experts, provenant de 17 organisations et de 9 pays de l’UE (Danemark, France, Allemagne, Italie, Pays-Bas, Norvège, Pologne, Suède, Royaume-Uni), avaient pour objectif de développer un guide méthodologique adapté aux différents contextes géologiques et à la législation européenne, à l'usage des opérateurs des sites de stockage et des instances de régulation. Le projet, lancé en janvier 2011,  a reçu le soutien de la Commission européenne, d’Enel, de PGNiG, de Statoil, de Vattenfall, de Veolia Environnement, du gouvernement écossais et de Gassnova.

Dans le cadre du projet SiteChar, les recherches ont été menées sur cinq sites potentiels de stockage en Europe, représentatifs des différents contextes géologiques :

  • un site multistockage offshore (réservoir d'hydrocarbures et aquifère) en Mer du Nord en Écosse,
  • un aquifère salin profond onshore au Danemark,
  • un réservoir de gaz onshore en Pologne,
  • un aquifère salin profond offshore en Norvège,
  • un aquifère salin profond en Mer Adriatique Sud.

Sur les sites danois et écossais, des permis de stockage en blanc ont été développés sur la base des critères définis par la législation européenne et évalués par un groupe d’experts indépendants (scientifiques, industriels et régulateurs). Les études menées sur les autres sites ont porté sur les verrous spécifiques à la méthodologie de caractérisation des sites. Au-delà des problématiques techniques, SiteChar a abordé l'important volet de l'opinion publique et de l'acceptation sociétale de ces technologies nouvelles.

Les enseignements tirés du projet SiteChar constituent une base d’informations utiles pour l’évaluation et l’octroi de permis de stockage de CO2 en Europe. Ces connaissances acquises aideront les opérateurs et les chercheurs à évaluer correctement les sites de stockage de CO2 potentiels afin de démontrer leur capacité à assurer un stockage sûr et pérenne. Les résultats serviront également à mettre en place les cadres réglementaires pour le stockage géologique du CO2, considéré comme un élément essentiel de l’éventail des technologies énergétiques à faible bilan carbone. Les sites de stockage pourraient permettre le confinement sûr et permanent de millions de tonnes de CO2 , captées sur des centrales électriques et des installations industrielles.

Dr. Florence Delprat-Jannaud , ingénieur de recherche à IFPEN et coordinatrice du projet SiteChar, a déclaré : "SiteChar a constitué une occasion unique de tester et d'améliorer le processus de caractérisation des sites afin que celui-ci réponde aux objectifs et contribue à l'obtention de permis de stockage."

"Dans une certaine mesure, SiteChar comble le déficit existant en matière de démonstrations industrielles grâce à ses résultats tant sur le plan technique que sociétal, lesquels devraient permettre d'optimiser et de mieux concevoir les futurs projets industriels de CSC. SiteChar est une contribution majeure au déploiement du stockage du CO 2 et devrait permettre de stimuler les activités industrielles de CSC lorsque les conditions de marché seront réunies."
François Kalaydjian, IFPEN.

"Nous sommes ravis d'avoir participé au projet SiteChar et sommes persuadés que les informations recueillies lors des campagnes de sensibilisation menées en Pologne et en Écosse fourniront des renseignements très utiles sur la perception et la sensibilisation de l'opinion publique en matière de CSC. De même, les informations géotechniques et les données de modélisation générées par ce projet seront particulièrement précieuses pour les pouvoirs publics, les organismes publics, les instances réglementaires et l'industrie."
Stuart McKay , gouvernement écossais.

"Les accords en matière de critères d'acceptation entre les opérateurs et les autorités compétentes, tels que recommandés par SiteChar, sont essentiels pour instaurer la confiance et favoriser le développement d'un projet de stockage du CO2 ."
Rune Thorsen, Statoil.

"Au cours de la phase de développement des permis d'exploration et de stockage, l'opérateur, l'autorité compétente et les citoyens apprennent à se connaître et découvrent le projet. Le processus tel qu'il est présenté dans SiteChar est une illustration de la marche à suivre pour gagner la confiance nécessaire au bon développement des projets."
Lionel Perrette, ministère français de l'environnement, du développement durable et de l'énergie.

"Lors de la présentation d'un nouveau projet, il est fondamental d'être transparent et de s'inscrire dans un dialogue ouvert, tout comme il est nécessaire de développer tout projet de manière démocratique, ainsi que le préconise SiteChar."
Camillia Skriung, Zero.

+ Pour plus d’informations, consultez la page http://www.sitechar-co2.eu/
+ Contact : anne-laure.de-marignan@ifpen.fr – Tél. : 01 47 52 62 07 –

Liste des organisations membres de SiteChar :  AGH, ECN, ENEL, IFPEN, GEUS, GFZ, IMPERIAL, NERC, OGS, PGNiG, Statoil, TNO, SINTEF-PR, UniRoma1-CERI, UfU, Vattenfall et le gouvernement écossais).

 
Retour à la liste : Fil d'actu...


 

L'espace Découverte vous propose des clés pour comprendre les enjeux énergétiques du 21ème siècle liés à un développement durable de notre planète.

Liste de liens

  • Imprimer la page

Suivre IFP Energies nouvelles (IFPEN)

sur Twitter

sur YouTube