English version
Flux RSS
Accueil
Accueil > Actualités > Fil d'actu... > L'éolien offshore et les énergies marines : un nouveau champ d'action pour IFP Energies nouvelles

Fil d'actu...

L'éolien offshore et les énergies marines : un nouveau champ d'action pour IFP Energies nouvelles

Avril 2014

éolien offshore et énergies marine

Fort de son expertise historique dans la production pétrolière offshore concrétisée par la mise sur le marché de nombreuses innovations ,  IFP Energies nouvelles mène depuis 2011 des travaux pour mettre au point des technologies permettant à la fois le développement de l’éolien offshore, mais aussi la conversion de l’énergie houlomotrice, de l’énergie des courants et de l’énergie thermique des mers.
 

Répondre aux défis technologiques de l’éolien offshore posé et flottant

 
Les principaux domaines d’intervention d’IFPEN dans l’éolien portent sur trois axes visant à réduire le coût de l’énergie d’origine éolienne et à offrir de nouveaux marchés :

  • Le contrôle actif des éoliennes posées ;
  • La simulation intégrée du comportement des éoliennes dans leur environnement ;
  • Le développement de technologies pour l’offshore flottant.

Dans le domaine de l’éolien posé, IFPEN développe une offre intégrée de contrôle des éoliennes basé sur le capteur lidar mesurant à distance la vitesse et la direction du vent, en partenariat avec la société Avent Lidar Technology (groupe Leosphere). Le système pourra détecter avec précision et anticipation le vent incident et les rafales afin d’orienter la nacelle et les pâles dans la meilleure direction et réduire ainsi les efforts mécaniques subis par la machine. Dans cette collaboration, IFPEN fournit des méthodes de traitement du signal innovantes et de contrôle du capteur Lidar et de l’éolienne. Un simulateur intégrant la reconstruction du champ de vent à partir de la mesure lidar et les stratégies de contrôle IFPEN a été réalisé en 2013. Il a conduit à des réductions des charges sur l’éolienne pouvant aller jusqu’à 90 % de la fatigue du mât et 25 % des charges extrêmes sur les pales.

Le deuxième axe de recherche est celui de la simulation, dont l’enjeu est de dimensionner au plus juste l’architecture des éoliennes pour en augmenter la fiabilité et réduire le coût de l’énergie. Ainsi, IFPEN a développé un logiciel de simulation du comportement dynamique des éoliennes dans leur environnement marin, sur la base du code DeepLines issu de son partenariat avec la PME Principia. En cours d’industrialisation, ce logiciel permet de concevoir, de dimensionner et d’optimiser le support flottant et son système d’ancrage. DeepLines  Wind™  a été évalué avec succès vis-à-vis de ses concurrents dans le cadre du projet de benchmark international de l’IEA-Wind OC4. Et il est en cours de validation dans le cadre du projet VALEF au sein de l’ITE (1) France Energies Marines.

Les éoliennes offshore actuelles sont posées sur de solides fondations, structures métalliques ou en béton, là où les fonds marins ne font pas plus de 50 m de profondeur. Pour accéder à des zones plus éloignées des côtes, une solution existe : installer les éoliennes sur des plateformes flottantes amarrées au sol. Si la perspective du large est séduisante - permettant au passage de bénéficier de vents plus réguliers et plus puissants - les défis technologiques pour mieux dimensionner l’architecture des éoliennes, réduire les coûts notamment de maintenance et augmenter la production d’électricité sont nombreux.

Répondant à ces défis, IFPEN développe un nouveau concept de flotteur et des technologies d’ancrage spécifiques à l’éolien flottant.
 

Augmenter le rendement des énergies marines renouvelables

 
Dans le domaine houlomoteur, IFPEN a lancé un projet sur le contrôle des systèmes houlomoteurs, visant à en augmenter la production énergétique par des stratégies de contrôle adaptées. Pour cela, IFPEN travaille avec divers développeurs de technologies. Un important potentiel de gain de production, et ainsi d’une amélioration de l’économie des systèmes houlomoteurs ont été identifiés.

Dans le cadre de l’énergie thermique des mers, divers procédés sont en cours d’étude à IFPEN en vue d’améliorer le rendement du système de production d’électricité.

Les recherches d’IFPEN dans le domaine des énergies marines s’inscrivent au sein d’un réseau d’excellence incluant des partenaires industriels et académiques. Ce réseau comprend en particulier au niveau national les partenaires de l’Ancre(2) et de l’Institut pour la Transition Energétique France Énergies marines.
 

(1) Institut pour la transition énergétique
(2) Alliance nationale de coordination de la recherche pour l’énergie
 

Chiffres clés :

   
 

15

c’est le nombre de chercheurs employés à temps plein sur les projets éolien offshore et énergies marines à IFPEN
 

 

11

c’est le nombre de brevets déposés par IFPEN en 2013 dans le domaine éolien offshore et énergies marines
 

 

90 %

c’est la réduction attendue de la fatigue du mât d’une éolienne obtenue par la solution de contrôle actif IFPEN basée sur la mesure du champ de vent à partir de la technologie Lidar
 

 

IFPEN participe au salon Thétis

 
 

…Stand IFPEN : n°  B/29

+ Axes de recherche > Énergies renouvelables > Énergies marines

 
Retour à la liste : Fil d'actu...


 

L'espace Découverte vous propose des clés pour comprendre les enjeux énergétiques du 21ème siècle liés à un développement durable de notre planète.

Liste de liens

  • Imprimer la page